Oui à un enseignement supérieur public : les étudiants de l’université de Rennes 2 se mobilisent !

La mobilisation des étudiant-e-s de Licence 2 d’Info-Com à Rennes 2 a initié un mouvement qui s’est généralisé aux autres filières de la faculté. Rennes 2 fait en effet les frais depuis 2008 de l’abandon des universités par l’État. La politique d’austérité menée par les différents gouvernements génère des coupes budgétaires intolérables : les TD sont surchargés, le nombre d’enseignant-e-s diminue, les salles sont insuffisantes en nombre et trop petites, et les frais d’inscription ne cessent d’augmenter. De plus, l’autonomie budgétaire des universités incite à la rentabilisation des filières. Ainsi, à Rennes 2, la filière des Lettres Classiques, considérée comme non rentable, est fermée depuis 2012 ! Dans ce contexte, il est à craindre que d’autres fermetures soient envisagées.

Les étudiant-e-s disent STOP ! À Rennes 2, depuis le début du mouvement, les Assemblées Générales réunissent près de 300 étudiant-e-s. Cette mobilisation fait de plus en plus écho dans les autres campus et universités de France, notamment à Montpellier dont l’antenne universitaire de Béziers est  fermée depuis la rentrée 2013. Le Parti de Gauche soutient les revendications des étudiant-e-s qui se mobilisent pour un vrai service public de l’enseignement supérieur avec un accès sans aucune forme de discrimination !

Pour le Parti de Gauche, l’enseignement supérieur et la recherche sont du domaine du bien commun, donc du service public. Notre pays n’a jamais été aussi riche. C’est une question de volonté politique. C’est pourquoi Le contre-budget du Parti de Gauche propose  le doublement du budget de l’enseignement supérieur et de la recherche, et la création de 5000 emplois d’enseignant-e-s/chercheur-e-s et d’agents techniques. Il faut mettre fin à la dégradation des conditions d’études et des conditions de travail des personnels, fin à la mise en compétitivité des universités entre elles, fin aux coupes budgétaires qui sont contraires au modèle républicain du système d’enseignement français. Le savoir n’est pas une marchandise.

Conférence à Rouen

Le mercredi 3 avril, François Delapierre a continué son tour de France des universités, en répondant à l’appel du cercle du Parti de Gauche de l’université de Rouen.

Des étudiant-e-s, des personnel-le-s et des militant-e-s (venu-e-s depuis toutes la Haute-Normandie) se sont réuni-e-s pour participer à cette conférence. Une table militante leur aura permis de trouver des livres politique ainsi que du matériel militant.

En montrant la continuité de la casse du supérieur par le gouvernement solférinien, cette conférence est un point d’appui pour la lutte qui se construit autour du refus de la LRU2.

Participez avec nous au refus de la politique d’austérité sur les universités !

Nicolas K-G.

Contact : univ.rouen@lepartidegauche.fr

C’est le début de la mobilisation !

UneIMG_0255 manifestation était organisée aujourd’hui à Paris contre le projet de loi Fioraso, à l’appel de syndicats étudiants et de personnels et du collectif Sauvons l’Université. Les militant-e-s du PG des universités d’Île-de-France étaient bien sûr présent-e-s pour soutenir la mobilisation qui ne fait que commencer.

IMG_0263

Le projet de loi LRU 2 s’inscrit dans la continuité de la loi d’autonomie de Nicolas Sarkozy. Il applique l’austérité généralisée dans les universités, en prévoyant la marchandisation des savoirs.

Nous ne lâcherons rien et continuerons à nous opposer aux politiques libérales menées par le gouvernement. On disait non à la LRU Sarko, disons non à la LRU Hollande !

Retrouvez le décryptage de la LRU 2 et Le communiqué du Parti de Gauche

IMG_0242IMG_0222

 

 

Conférence à Strasbourg

Francois Delapierre a présenté Jeudi 14 mars 2013 une conférence sur la Bombe de la dette étudiante à l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg à l’invitation des militants des 3 cercles du Parti de Gauche de l’Université de Strasbourg.

Une cinquantaine de personnes, étudiants, enseignants et personnels y ont assisté. Cette conférence sur les ravages des politiques néolibérales au sein de l’enseignement supérieur avait une raisonnance particulière dans cette universscie (30)ité qui fut l’une des premières à appliquer avec zèle la loi LRU (Libertés et Responsabilités des Universités) de 2007 qui a mis en œuvre la marchandisation des savoirs.

Le succès de la conférence, ainsi que la diversité du public, montre qu’à la veille de la mobilisation contre la nouvelle loi d’orientation sur l’Enseignement supérieur et la Recherche, la question du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche est au cœur de nombreuses préoccupations. Elle est aussi une confirmation de la dynamique des cercles universitaires strasbourgeois qui rassemblent de semaine en semaine plus de monde et contribuent à porter un message alternatif au cœur de l’université.

scie (31)Francois Delapierre a montré tout au long de la conférence que des alternatives existent et que la marchandisation du savoir n’est pas une fatalité mais une politique menée consciemment contre l’idéal d’émancipation qui devrait être au cœur de l’université.

Le cercle Sorbonne mobilisé pour la défense de l’université publique

IMG_0114[1]Le cercle Parti de Gauche de la Sorbonne était présent, hier, aux côtés des syndicats étudiants et de l’enseignement supérieur pour lutter contre le projet de réforme de la ministre Geneviève Fioraso. Le rassemblement s’est tenu de 14h00 à 15h00 devant le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La prochaine réunion du cercle Sorbonne se tiendra

Mercredi 27 février, à 19h, place de la Sorbonne

Pour les contacter : univ.sorbonne@lepartidegauche.fr

Le Parti de Gauche à Toulouse – Le Mirail

IMG_7445

Les militants du Parti de Gauche à Toulouse – Le Mirail. Pour les contacter : univ.toulouse2@lepartidegauche.fr

Le Parti de Gauche à Nanterre

Les militants Table FDG 2du Parti de Gauche à Nanterre, ont tenu une table avec l’ensemble des militants Front de Gauche le matin du jeudi 14 février ! Le principe : petit déjeuner à prix libre, discutions politique, prise de contact et distribution de tract à l’entrée du bâtiment.

Pour les contacter : univ.nanterre@lepartidegauche.fr !

Table FDG

Sur les photos : les militants du Front de Gauche tenaient une table en décembre.

Le cercle universitaire de la Sorbonne

Pour rejoindre le cercle Sorbonne rendez-vous :

ce mercredi 5 février
à 19h, Place de la Sorbonne

(face à l’entrée du bâtiment Sorbonne)

Nous commencerons par une petite formation-débat sur l’accord MEDEF-Ayrault !

Les cercles universitaires du PG67

Pour rejoindre les cercles fac du PG, rendez-vous mardi soir au Romulus, rue de Rome, de 20h à 20h30. A partir du 5 février 2013.

Calendrier
05 février 2013 – 20h15
12 février 2013 – 20h15
19 février 2013 – 20h15
26 février 2013 – 20h15

Communication
L’affichette A5 à fixer discrètement dans votre lieu d’études (ou à poser sur les piles de TD, à « oublier » dans le tram, sur les tables du Restaurant Universitaire, à la bibliothèque, etc.):

La télécharger ici

La bombe supérieure : conférence de François Delapierre à l’Usine